monuments d'archives 2015

monuments d'archives 2015

monuments d’archives, 2015 papier peint, boites d’archives 470 x 640 x 415 cm ©JCLett

monuments d'archives 2015

monuments d'archives 2015

monuments d’archives, 2015 papier peint, boites d’archives 470 x 640 x 415 cm ©JCLett

monuments d'archives 2015

monuments d'archives 2015

monuments d’archives, 2015 papier peint, boites d’archives 470 x 640 x 415 cm ©JCLett

monuments d'archives 2015

monuments d'archives 2015

monuments d’archives, 2015 papier peint, boites d’archives 470 x 640 x 415 cm ©JCLett

monuments d'archives 2015

monuments d'archives 2015

monuments d’archives, 2015 papier peint, boites d’archives 470 x 640 x 415 cm ©JCLett

monuments d'archives 2015

monuments d'archives 2015

monuments d’archives, 2015 papier peint, boites d’archives 470 x 640 x 415 cm ©JCLett

monuments d'archives 2015

monuments d'archives 2015

monuments d’archives, 2015 papier peint, boites d’archives 470 x 640 x 415 cm ©JCLett

monuments d'archives 2015

monuments d'archives 2015

monuments d’archives, 2015 papier peint, boites d’archives 470 x 640 x 415 cm ©JCLett

monuments d'archives 2015

monuments d'archives 2015

monuments d’archives, 2015 papier peint, boites d’archives 470 x 640 x 415 cm ©JCLett

monuments d'archives 2015

monuments d'archives 2015

monuments d’archives, 2015 papier peint, boites d’archives 470 x 640 x 415 cm ©JCLett

monuments d'archives 2015

monuments d'archives 2015

monuments d’archives, 2015 papier peint, boites d’archives 470 x 640 x 415 cm ©JCLett

monuments d'archives 2015

monuments d'archives 2015

monuments d’archives, 2015 papier peint, boites d’archives 470 x 640 x 415 cm ©JCLett

parquet Flottant 2015

parquet Flottant 2015

parquet flottant, 2015 parquet, bois, sabots, papier peint, luminaires 310 x 630 x 110 cm

parquet Flottant (vue de dessous)

parquet Flottant (vue de dessous)

parquet flottant, 2015 parquet, bois, sabots, papier peint, luminaires 310 x 630 x 110 cm

parquet Flottant (cellule droite)

parquet Flottant (cellule droite)

parquet flottant, 2015 parquet, bois, sabots, papier peint, luminaires 310 x 630 x 110 cm

paysages de saison 2015

paysages de saison 2015

paysage de saison 09/10, 2015 papier contrecollé sur dibond 91 x 68 x 5 cm

paysage de saison 2015

paysage de saison 2015

paysage de saison 09/10, 2015 papier contrecollé sur dibond 91 x 68 x 5 cm

paysage de saison 06/07 20015

paysage de saison 06/07 20015

paysage de saison 09/10, 2015 papier contrecollé sur dibond 91 x 68 x 5 cm

vue projection du film de F.Alquier

vue projection du film de F.Alquier

film 'Chapeau Chinois' de Françoise Alquier performance filmée le 29 septembre 2015, hôpital Montperrin durée 27 min

vue projection du film de F.Alquier

vue projection du film de F.Alquier

film 'Chapeau Chinois' de Françoise Alquier performance filmée le 29 septembre 2015, hôpital Montperrin durée 27 min

les fors intérieurs, habiter/construire

3 bis f, lieu d'arts contemporains à Aix-en-Provence (13)

08.10 - 18.12.2015

 

Souvent sculpture, grandeur nature, figurative, en briques, en carton, papiers peints, Clémentine Carsberg développe un travail de construction sur le terrain d’accueil. Les points communs aux réalisations se révèlent être en orbite autour d’une détermination à rendre accessible et à traiter de la modestie. Le sourire est visé, au travers de l’ironie et de l’intention de faire attention à l’alentour.
 

Pour, avec, dans… les espaces du 3 bis f, Clémentine Carsberg suggère des histoires par leurs traces, crée des indices d’architecture, d’archéologie, de ruine, de présences. Elle imbrique à des espaces physiquement présents tout un potentiel imaginaire enfoui. Il y a des boîtes, du parquet, des protubérances, du papier. Les liens de lieu opèrent. Des pièces montées émergent à force de sur place. Construire puis habiter un site de vestiges de monuments (un 6 pièces) ; ou un mono aménagement pour un duo de cellules ; voir ses pièces en personne, et aux détours du monumental, une série de collages, collés contre, au mur. Des hypothèses affleurent au travers des hésitations, du regard à double sens et des multiples temps de la perception. L’espace transpire des traces et des apparitions. Des temporalités, des saisons, réelles ou sensorielles, se mélangent, s’accommodent et cohabitent le temps de l’exposition.

 

L’exposition a été réalisée avec le concours du Groupe RAJA et de FunkyWalls.

 

Et voici un lien vers l'article en ligne de Céline Ghisleri dans Ventilo n°364 sur l'expo 

http://www.journalventilo.fr/clementine-carsberg-les-fors-interieurs-au-3bisf/